Nous sommes le lundi 29 mai 2017
Accueil du site » Vie pratique » Urbanisme » Plan de prévention des risques miniers

Plan de prévention des risques miniers

La Préfecture de la Loire a décidé de prescrire trois plans de prévention des risques miniers pour les vallées du Gier, de l’Ondaine et la ville de Saint-Etienne. En effet, les risques consécutif à l’exploitation des mines ne peut totalement être écarté dans les anciennes zones de concession, comme Fraisses. Aussi, l’Etat a mené une étude des aléas miniers résiduels au travers d’une cartographie. Le début de l’extraction du charbon sur la bassin est daté de 1321 et atteint un pic de production en 1918. La dernière exploitation a eu lieu en 1993. Mais cet arrêt de l’exploitation minière et la mise en œuvre des travaux de sécurisation n’ont pas permis la disparition définitive de tous les désordres. Des risques résiduels persistent et sont susceptibles de porter atteinte à la sécurité des biens et des personnes. Différents risques ont été identifiés : effondrements localisés, tassements, glissements ou mouvements de pente et échauffements dans les anciens terrils. Vingt communes ont été étudiées dont la commune de Fraisses. Il en ressort un risque limité, mais qui ne peut être écarté, sur les zones de Montessus et de la Rive. En tout, 6.77 % de la commune est impacté. Cela se traduit, dans la majorité des cas, par l’obligation de réaliser au préalable de tout dépôt de permis de construire d’une étude géotechnique pour s’assurer de la stabilité du sous-sol. Dans certains cas néanmoins, les risques qualifiés de « moyen » par les services de l’Etat impose par une mise en inconstructibilité des terrains. C’est le cas pour certains secteurs situés en tête d’ancien puis de mines. Georges Kibler, élu en charge du dossier, souligne que « même si notre commune est relativement peu touchée par rapport aux communes voisines, dont certaines comme La Ricamarie sont impactées sur plus de 27 % de leur territoire, les élus se sont mobilisés afin de ne pas pénaliser les propriétaires situés en zone à risque. Une démarche a été entreprise collectivement par les communes de la vallée au niveau de la Préfecture et du ministère en charge de mines ». Madame la Préfète, qui a reçu les maires concernés, a assuré qu’une concertation serait menée afin de trouver un solution pour les cas difficiles, en conciliation avec la préservation de la sécurité des biens et personnes.

Pour voir la cartographie interactive

Mairie de Fraisses : 12 rue Jean Padel, 42490 FRAISSES - tél : 04 77 40 56 40 - contact@fraisses.fr
Intranet - Aller à l'accueil - Nous contacter - Plan du site
© Mairie de Fraisses - Conception : EXPERT-WEB.FR